Qui sommes nous ?

L’association ARTC Sud, déclarée d’intérêt public, a été créée en 2005. Forte de ses 500 membres donateurs, elle est active de Nice à Perpignan. Sa vocation première est d'apporter un soutien financier à la recherche dédiée aux tumeurs cérébrales et de répondre de manière réactive aux besoins ponctuels des chercheurs. Un conseil scientifique fixe les grands orientations et les objectifs des financements. De plus l’ARTC Sud apporte son aide aux patients et à leurs proches par une écoute, des informations, la sophrologies, la socio-esthétique…

+

 

La recherche

La recherche

ARTC Sud soutient des projets de recherches et aide au financement de matériel

En savoir +

Soutien aux patients et à leurs familles

Soutien aux patients et à leurs familles

ARTC Sud soutient des projets de recherches et aide au financement de matériel

En savoir +

Les tumeurs cérébrales

Les tumeurs cérébrales

ARTC Sud soutient des projets de recherches et aide au financement de matériel

En savoir +

Dernières actualités

WEBINAIRE CANCER ET DOULEUR
  Suite au succès du 1er webinaire sur le thème "Cancer et sexualité", GPS CANCER vous propose un 2e webinaire le jeudi 9 juin de 14h30 à 16h. Ce rendez-vous sera animé par Françoise Sellin et accueillera Bruno Vincent, responsable d'une équipe mobile d'accompagnement et de soins palliatifs et douleurs…
Lire la suite
Cours de Yoga
Évènement de Gliome Team: Gliomagenesis and MicroEnvironment et ARTC Sud Château de la Buzine Billets www.helloasso.com/associations/artc-sud/evenements/cours-de-yoga Public · Tout le monde (avec ou sans compte Facebook) ?‍♀️?Amateurs de yoga ou novices, rejoignez-nous Dimanche 15 mai au parc de la Buzine pour un cours de #Yoga gentiment délivré par Denis Giromini…
Lire la suite
Félicitations à Emmanuel !
L'ARTC Sud est fière de la grande qualité des travaux de recherche menés grâce à votre générosité.Félicitations à Emmanuel qui a remporté le prix de la meilleure présentation du congrès !!! 
Lire la suite
Droit à l'oubli
Le Parlement a voté une mesure pour réduire de moitié le délai d’obtention du “droit à l’oubli” pour les anciens malades du cancer ou de l’hépatite C. Cela signifie qu’ils ne seront plus obligés de déclarer leur maladie aux assurances et aux banques cinq ans après la fin de leur…
Lire la suite

Témoignages

  • Nourreddine B.

    Les stigmates de ma maladie cérébrale que la médecine ne maîtrise pas totalement

    Je vais essayer de décrire ma maladie nommée tumeur cérébrale, je préfère ce terme plutôt que celui de je meurs. Elle aurait été plus difficile à prononcer…

    +

  • Ophélie B.

    “Il était une fois mon Combat !”

    Tout commença ce fameux 11.07.2014, suite à de nombreux maux de tête et vomissements, j’ai insisté auprès du troisième médecin pour la prescription d’une IRM de contrôle !

    Celle-ci n’a pas eu le résultat escompté… En effet, après m’être habillée, je sors de la salle d’examen et ....

    +

  • Ingrid D.

    Ingrid D, dit « warrior ». Tsunami à 37 ans, automne 2013…..

    En cette période de confinement, je tiens à témoigner sur ma prise en charge, mon parcours et mon suivi médical à l’hôpital de la Timone.

    Tout a commencé le 29 septembre 2013 où avec mon mari et notre fils nous devions passer l’après midi chez mes beaux- parents.…

    +

  • Jérôme L.

    La dépendance est, pour certains, source de facilité :

    Eviter d’avoir à penser et se laisser glisser dedans, sans avoir à réfléchir; bien ou mal ce n’est pas le sujet. Quand on parle de dépendance et d’indépendance, il y a toujours deux pôles : l’individu concerné, et les autres qui constituent la...

    +

  • Lucienne S.

    Aujourd’hui, je viens m’adresser à toutes les personnes qui ont été, comme moi, touchées par la maladie. Voilà mon histoire.

    Voilà va faire 3 ans que j’ai été soudain frappée d’une grande fatigue générale. Mes enfants se sont inquiétés. Moi, si active, j’étais devenue bonne à rien...

    +